Belge d’origine, Hugo Jansen a complété ses cinq années d’études en ébénisterie à l’École Don Bosco, dans son pays natal. Après quelques années de travail dans une ébénisterie, il décide d’œuvrer à son propre compte.

Un peu plus tard, il vient s’installer au Québec avec sa famille. Il continue d’exercer à son compte et a la chance de réaliser plusieurs contrats de qualité en ébénisterie et en menuiserie intérieure, dans des demeures cossues des Laurentides et de Montréal.

 

Sa priorité

Sa priorité demeure le travail selon les règles de l’art; c’est pourquoi il continue, années après années, de perfectionner son art, d’étudier les différents styles et de se lancer des nouveaux défis dans la fabrication de meubles.

 

Sa passion

Sa passion pour l’ébénisterie lui donne le goût de transmettre ses connaissances à d’autres. Il s’inscrit donc en Pédagogie à l’Université de Sherbrooke, afin d’avoir les qualifications requises pour enseigner son art. Son parcours se poursuit dans des écoles du Ministère où il enseigne l’ébénisterie dans le cadre d’un D.E.P.

 

Son rêve

Hugo rêve cependant de transmettre sa passion à des gens qui veulent en faire un hobby ou encore à des retraités. Bref, des gens qui ne veulent pas nécessairement consacrer une année complète à un D.E.P. Un programme qui permettra à « monsieur et madame tout le monde » de réaliser leurs propres meubles, avec les techniques nobles d’ébénisterie et ce, en quelques heures par semaine.

Après avoir œuvré 25 ans en ébénisterie et occupant parallèlement un emploi dans une école publique, il décide de réaliser son rêve qui se concrétise en 1999, en fondant l’École-Atelier d’Ébénisterie.

 

Son école

Dans cette nouvelle aventure, il est épaulé par sa conjointe qui assure le service à la clientèle. Il forme des enseignants, afin que chacun utilise ses méthodes et transmette l’ébénisterie, selon les techniques les plus anciennes. L’École-Atelier d’Ébénisterie se devait d’être un lieu d’apprentissage de l’art de l’ébénisterie, mais aussi un lieu de détente et d’échanges amicaux entre les passionnés du bois.

En mars 2011 Claude Secours, enseignant déjà très impliqué dans l’école, se porte acquéreur de l’école et s’assure de la collaboration continuelle du fondateur, Hugo, afin que l’école continue à évoluer dans son champ d’expertise. Aujourd’hui, l’école a acquis une bonne réputation, avec des étudiants heureux et avides du travail pur de l’ébénisterie. L’équipe d’enseignants travaille dans un contexte d’entente  et assiste régulièrement à des formations pour maintenir le niveau élevé de la qualité des enseignements.

C’est en travaillant dur que le rêve s’est finalement réalisé. Les compliments des étudiants et l’ambiance qui règne dans les cours sont les plus grandes récompenses des fondateurs de l’École-Atelier d’Ébénisterie.

Menu